Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Renseignements sur le PAC

Tirer avantage de l’électrification des véhicules

carCliquez pour agrandir

Les défis mondiaux en matière d'énergie et le caractère de plus en plus rigoureux des règlements environnementaux poussent encore plus les constructeurs d'automobiles à développer des technologies de transformation qui améliorent l'efficacité énergétique et réduisent les émissions nocives des véhicules sans rogner sur la performance, le coût et la sécurité.

Puisqu'ils pourraient réduire de beaucoup ou même complètement les émissions et posséder une gamme étendue de caractéristiques d'avant-garde en matière de performance et de sécurité, les véhicules électriques sont largement reconnus comme étant la meilleure solution possible à ces impératifs. Il reste encore de nombreuses difficultés, toutefois, qui ralentissent l'adoption à grande échelle des véhicules électriques. Il faut notamment développer et valider des technologies habilitantes clés, telles que le contrôle de la stabilité des véhicules, les systèmes de gestion de la consommation d'énergie et les dispositifs de surveillance et de charge des batteries.

La résolution d'un grand nombre de ces difficultés est le but d'un nouveau partenariat de R et D de cinq ans, d'une valeur de 10,5 millions de dollars, auquel participent General Motors du Canada, Maplesoft Inc. et une équipe de recherche multidisciplinaire de la University of Waterloo dirigée par Amir Khajepour. Ce partenariat, qui bénéficie d'un appui de 3,6 millions de dollars du PAC, de 2,5 millions de dollars du Fonds pour la recherche en Ontario et d'une contribution de collaborateurs industriels qui fournissent le reste des fonds, vise à créer des outils de conception novateurs qui rationaliseront le processus allant de la conception à la commercialisation afin de réduire le temps et le coût de production des véhicules électriques au Canada.

« L'électrification des véhicules est une stratégie technologique majeure pour General Motors, fait remarquer Justin Gammage, scientifique en chef chez General Motors du Canada. Nous croyons que ce projet appuyé par le PAC mettra General Motors en meilleure position pour répondre aux attentes des consommateurs et aux attentes sociales liées à la performance et à la sécurité des véhicules et à leur caractère écologique grâce à l'accroissement du degré de propulsion électrique. »

M. Gammage ajoute que les chercheurs de la University of Waterloo débordent d'idées novatrices et que General Motors leur demande également de faire en sorte que leurs idées s'harmonisent avec l'ensemble des autres technologies, composantes et sous-systèmes des véhicules électriques.

Il est important de mentionner que les technologies que concevront les chercheurs de la University of Waterloo seront aussi mises à l'essai par des équipes chargées du développement des véhicules chez General Motors. La participation de l'équipe de recherche dans le processus de développement des véhicules fournira aux chercheurs une occasion unique d'en savoir plus sur le processus de commercialisation des nouveaux concepts technologiques et les aidera à transformer les résultats de leurs recherches en une solution technologique réellement intégrée.

Pendant ce temps, Maplesoft, un concepteur chevronné de logiciels mathématiques interactifs, fera en sorte que les connaissances expérimentales de l'équipe universitaire soient incorporées dans des outils de conception qui pourront être utilisés de façon régulière dans les travaux d'ingénierie du personnel de General Motors. Maplesoft souhaite principalement élargir ses capacités de modélisation afin d'optimiser les batteries qui seront déployées dans les véhicules électriques.

« Nous sommes très enthousiastes au sujet du projet appuyé par le PAC, déclare Tom Lee, vice-président de Maplesoft chargé des applications technologiques. Ce projet se traduira par de nouveaux logiciels commerciaux qui accéléreront la conception et l'analyse des véhicules électriques et nous permettront d'accroître notre part du marché dans l'industrie automobile. »